Verset du Tao-të-king au hasard

Cette page génère aléatoirement un passage du Tao-të-King.

Ceci est la traduction de Stanislas Julien, qu’il a courtoisement mis à la disposition de tous sur ce site :
http://taoteking.free.fr/ Vous pourrez y retrouver le texte en intégral, avec une fonction de recherche bien utile!
Merci à lui!


Un autre verset

30.
Celui qui aide le maître des hommes par le Tao ne (doit pas) subjuguer l’empire par les armes.
Qui qu’on fasse aux hommes, ils rendent la pareille.
Partout où séjournent les troupes, on voit naître les épines et les ronces.
À la suite des grandes guerres, il y a nécessairement des années de disette.
L’homme vertueux frappe un coup décisif et s’arrête.
Il n’ose subjuguer l’empire par la force des armes.
Il frappe un coup décisif et ne se vante point.
Il frappe un coup décisif et ne se glorifie point.
Il frappe un coup décisif et ne s’enorgueillit point.
Il frappe un coup décisif et ne combat que par nécessité.
Il frappe un coup décisif et ne veut point paraître fort.
Quand les êtres sont arrivés à la plénitude de leur force, ils vieillissent.
Cela s’appelle ne pas imiter le Tao. Celui qui n’imite pas le Tao ne tarde pas à périr.


Un autre verset

Comments are closed