Verset du Tao-të-king au hasard

Cette page génère aléatoirement un passage du Tao-të-King.

Ceci est la traduction de Stanislas Julien, qu’il a courtoisement mis à la disposition de tous sur ce site :
http://taoteking.free.fr/ Vous pourrez y retrouver le texte en intégral, avec une fonction de recherche bien utile!
Merci à lui!


Un autre verset

16.
Celui qui est parvenu au comble du vide arde fermement le repos.
Les dix mille êtres naissent ensemble ; ensuite je les vois s’en retourner.
Après avoir été dans un état florissant, chacun d’eux revient à son origine.
Revenir à son origine s’appelle être en repos.
Être en repos s’appelle revenir à la vie.
Revenir à la vie s’appelle être constant.
Savoir être constant s’appelle être éclairé.
Celui qui ne sait pas être constant s’abandonne au désordre et s’attire des malheurs.
Celui qui sait être constant a une âme large.
Celui qui a une âme large est juste.
Celui qui est juste devient roi.
Celui qui est roi s’associe au ciel.
Celui qui s’associe au ciel imite le Tao.
Celui qui imite le Tao subsiste longtemps ; jusqu’à la fin de sa vie, il n’est exposé à aucun danger.


Un autre verset

Comments are closed