Le Neiye ou « travail interne » 內業

Ancien texte taoiste alchimique qui fait partie de l’Encyclopédie Guangzi traduit de l’anglais par bibi.
Have fun!

Zhang 1
L’essence de toute chose
à travers la transformation crée la vie
En bas, elle apporte la vie aux 5 grains
En haut, elle aligne les étoiles
Quand elle s’écoule parmi le ciel et la terre,
On appelle ceci ‘l’être spirituel’.
Quand elle est conservée dans le centre de la poitrine
On appelle ceci le Sage.

Zhang 2
Pour cela, concernant l’énergie, elle est :
Claire ! comme si elle s’élevait au ciel
Obscure ! comme si elle entrait dans une abysse
Dispersée ! comme si elle existait dans l’océan;
Présente ! Comme si elle existait dans le soi.
Par conséquent cette énergie :
Ne peut être arrêtée par la force
Mais peut être pacifiée par la Vertu
Ne peut pas être dite par la parole,
Mais peut être embrassée par l’esprit
Nourrissez la révérencieusement et ne la laisser pas s’en aller :
C’est ce qui est appelé “développer la vertu”
Quand la vertu se développe et que la sagesse émerge,
L’innombrabilité des choses seront toutes atteintes

Zhang 3
Toutes les formes du Cœur
Sont naturellement infusées, naturellement remplies,
Naturellement générées, naturellement complétées.
Elles peuvent être perdues ou déplacées
A cause de chagrin, de bonheur,
de joie, de colère, de désir ou par esprit de lucre.
Si vous arrivez à vous débarrasser du chagrin, du bonheur,
de la joie, de la colère, du désir et de l’esprit de lucre,
Votre cœur retournera à son déroulement inné
L’émotion naturelle du Cœur
Est le calme bénéfique et la tranquillité.
Ne le troublez pas, ne le dérangez pas
Et l’harmonie se développera naturellement.

Zhang 4
Clair ! Comme si elle était à tes côtés
Vague ! Comme si elle n’allait pas être réalisée.
Indescriptible ! Comme si elle était au delà du sans-limites.
La preuve de ceci n’est pas si loin :
Quotidiennement, nous faisons usage de sa puissance interne.
La Voie est ce qui remplit le corps,
Et pourtant les gens sont incapable de le fixer à sa place.
Elle s’en va mais ne retourne pas,
Elle revient mais ne reste pas.
Silence ! Nul ne peut entendre son son.
Présent ! Elle existe à l’intérieur du cœur.
Obscur ! Nous ne voyons pas sa forme.
Manifeste ! Elle s’élève avec nous.
Regardez-là et ne voyez pas sa forme,
Écoutez la et n’écoutez pas son son.
Et pourtant il y a une route vers ses accomplissements.
Nous l’appelons la Voie.

Zhang 5
La Voie n’a pas de position fixe;
Au sein du Cœur cultivé, elle demeure gracieusement
La Voie peut ainsi se reposer.
La Voie n’est pas distante de nous;
Quand des gens l’atteignent, ils sont fructueux
La voie ne part pas;
Quand les gens sont en accord avec elle, ils comprennent.
Ainsi elle est présente ! Comme si vous n’aviez qu’a demander.
Éloignée ! Comme si elle était dissipée et ne pouvait être trouvée nul part.
La sensation de la voie :
Comment pouvez vous être en accord avec son son?
Cultivez votre Cœur et vous résonnerez à l’unisson.
Ainsi la voie peut être atteinte

Zhang 6 “Tao”
Pour ce qui est du Tao,
La bouche n’est pas capable d’en parler
Les yeux n’ont pas la capacité de l’entendre.
C’est ce qui cultive le Cœur et aligne le corps.
Quand les gens le perdent ils meurent
Quand ils l’atteignent, ils prospèrent.
Quand les efforts le perdent, ils échouent;
Quand ils l’atteignent ils réussissent.
Ainsi le Tao est toujours sans racines et sans tronc
Sans feuilles et sans fleurs.
Les innombrables choses sont générés par lui;
Les innombrables choses complétées par lui.
Nous le déclarons “Tao”.

Zhang 7 “Les principes souverains”
Le principe souverain du ciel est d’être aligné.
Le principe souverain de la terre est d’être de niveau.
Les principes souverains de l’humanité sont la grâce et la tranquillité.
Le printemps, l’automne, l’hiver et l’été
Ce sont les saisons du ciel.
Les montagnes, les collines, les rivières et les vallées
Sont les caractéristiques de la terre.
Le plaisir et la colère, prendre et donner
Sont les devises de l’être humain.
C’est pourquoi le sage
Change avec les saisons et ne les transforme pas,
Cède devant les choses et ne les change pas.

Zhang 8 “L’alignement”
Si vous êtes capable d’être aligné, d’être calme,
Seulement à ce moment là vous pouvez être stable.
Avec un cœur stable au sein de votre poitrine,
Les yeux et les oreilles deviennent perspicaces et clairs,
Les quatre membres fermes et sûrs,
Vous pouvez ainsi faire une demeure pour l’Essence.
Pour ce qui est de l’Essence:
Elle est l’Essence de l’Énergie.
La voie de l’Énergie est de prospérer,
Prospérer c’est penser
Penser c’est savoir
Savoir c’est où s’arrêter.
Toutes formes du Cœur
Faisant la traversée vers la connaissance perdent la vie.

Zhang 9 “Un”
Ceux capables de transformer Une chose sont appelés “spirituels”;
Ceux capables de changer Une affaire sont appelés “sages”.
Transformer sans dépenser d’Énergie;
Changer sans dépenser de sagesse :
En saisissant l’Unique, seulement le Maître est capable de faire ceci!
Saisissez l’Unique; ne le perdez pas,
Et vous serez à même de maitriser les choses innombrables.
Le maître agit sur les choses
Et n’est pas agité par les choses
Atteignant le principe guidant de l’Unique.

Zhang 10 “Gérer”
Harnachez le Cœur au sein de votre poitrine
Contrôlezles mots délivrés par votre bouche
Gérez vos affaires de concert avec les autres.
Alors il suit, le monde sera gouverné.
“Un mot est réalisé, et le monde se soumet”
Ainsi va le dicton.

Zhang 11 “Aligner le corps”
Quand le corps n’est pas aligné,
Le “De” (la vertu) ne prospérera pas.
Quand le centre n’est pas calme
Le Cœur ne sera pas harnaché.
Alignez le corps, recueillez le De (la vertu).
Laissez au ciel la bienveillance et à la terre la justice
Ceux ci prospéreront naturellement d’eux mêmes

Zhang 12 “Atteindre le centre”
L’Esprit comprend l’Ultime;
Manifeste ! Il comprend les choses innombrables.
Gardez le au sein de votre poitrine, ne vacillez pas.
Ne laissez pas les choses externes troubler vos facultés
Ne laissez pas vos  facultés troubler votre Cœur
Ceci est appelé “atteindre le centre.”

Zhang 13 “Stabiliser le Jing”
L’Esprit demeure naturellement dans le corps,
A un moment il avance, à un autre moment il revient,
Personne n’est capable d’y penser.
Le perdre résulte au désordre
L’atteindre résulte à l’ordre.
Purifiez révérencieusement sa demeure,
Et le “Jing” (l’Essence) émergera naturellement.
Jing : mettez de côté le fait d’y penser,
Calmez vos efforts pour le contrôler.
Vénérez le strictement et révérencieusement
Et le Jing se stabilisera naturellement.
Atteignez le et ne le laissez pas s’en aller,
Ne laissez pas les oreilles et le cœur se submerger
Le cœur et l’esprit sans la moindre construction mentale,
Alignez le Cœur à l’intérieur de la poitrine
Et les choses innombrables atteindront leur pleine mesure.

Zhang 14 “Le Cœur dedans le Cœur”
Le Tao remplit tout sous les cieux.
Il existe partout ou il y a des gens,
Mais les gens sont incapables de comprendre ceci.
Un mot l’explique,
Ascensionnant jusqu’au ciel;
Descendant jusqu’aux limites de la terre;
Rempli à travers les neuf provinces.
Comment puis-je en parler ou l’expliquer?
Il existe dans le Cœur calme.
Quand mon Cœur est harnaché, mes facultés sont ordonnées.
Quand mon Cœur est calme, mes facultés sont calmées.
Ce qui les ordonne c’est le Cœur;
Ce qui les calme c’est le Cœur.
Le Cœur est utilisé pour héberger le Cœur
Au centre du Cœur il y a un autre Cœur,
Le Cœur dedans le cœur.
Car la conscience précède les mots.
La conscience mène alors à la réalité formée;
La réalité formée mène alors aux mots.
Les mots mènent alors à l’action;
L’action mène alors à l’ordre,
Ne pas être ordonné mène invariablement au désordre.
Le désordre mène à la mort.

Zhang 15 “La source de Qi”
Quand le Jing est préservé, il croît naturellement.
Il émanera extérieurement.
Caché à l’intérieur, il devient une source primordiale
Abondante comme une crue, il harmonise et égalise
Il devient une source de Qi.
Quand la source n’est pas asséchée,
Les quatre membres sont fermes.
Quand la source n’est pas drainée,
Les neufs ouvertures circulent librement [le Qi]
Alors vous êtes capable d’épuiser l’univers,
Et de couvrir les quatre mers.
A l’intérieur, quand votre esprit n’est plus confus,
A l’extérieur, il n’y aura pas de désastres.
Quand votre cœur est entier à l’intérieur,
Votre corps sera entier à l’extérieur,
Et vous ne rencontrerez pas de catastrophes naturelles,
Ni ne recevrez de mal des autres;
Et serez appelés “Shengren”

Zhang 16  “La vertu interne”
Si vous êtes capables d’être alignés et tranquilles,
Votre peau sera souple et lisse,
Vos oreilles et yeux seront vifs et clairs,
Vos muscles seront tendres et vos os seront forts,
Vous serez alors capables de supporter le Grand Cercle du ciel,
Et marcher sur le Grand Carré de la terre;
Vous vous abaisserez avec grande pureté,
Percevant avec grande clarté.
Soyez révérencieusement conscient sans hésiter,
Et vous renouvellerez quotidiennement votre Vertu,
Comprenant complètement le monde,
Puisant des Quatre Directions,
Développant révérencieusement votre intégrité.
Ceci est appelé la Vertu Intérieure.
Cependant, si vous manquez de retourner à votre exercice,
Ceci augmentera votre instabilité.

Zhang 17 “Exercer le Tao”
Pour être entièrement en accord avec le Tao,
Vous devez pratiquer, vous devez vous concentrer,
Vous devez étendre, vous devez vous détendre,
Vous devez être ferme, vous devez être régulier.
Agrippez vous à l’excellence; ne l’abandonnez pas.
Chassez les excès, abandonnez tout ce qui est futile.
Une fois que vous connaissez l’Ultime
Vous retournerez au Tao et au De.

Zhang 18 “Manifestez le Qi”
Quand le Cœur entier est centré,
Il ne peut pas être caché ou dissimulé.
Il est apparent d’après l’apparence de votre corps,
Il est visible par la couleur de votre peau.
Avec un bon Qi, quand vous saluez les autres,
Il seront plus aimables que des frères et sœurs.
Avec un mauvais Qi, quand vous saluez les autres,
Ils vous feront du mal avec force et armes.
Le son de “pas-de-mots”
Est plus bruyant que le tonnerre d’un pas.
La forme perceptible du Qi du Cœur
Est plus claire que le soleil et la lune,
Et plus inquiet que des parents.
Les récompenses ne suffisent pas à encourager le bon;
Les punitions ne suffisent pas à décourager le mauvais.
L’esprit atteint le QI,
Et le monde se soumet.
Le Cœur et l’esprit stabilisés,
Et le monde écoute.

Zhang 19 “Concentrer le Qi”
Quand vous concentrez votre Qi comme un esprit,
Toutes les choses soutiendront votre existence.
Êtes vous capables de vous concentrer, capable de n’être qu’un avec elles?
Êtes vous capables de ne pas faire usage de la divination ni de l’abaque,
Et pourtant de connaitre la bonne et la mauvaise fortune?
Êtes vous capable de vous arrêter? Êtes vous capables d’êtres vous-même?
Êtes vous capable de ne pas demander des autres,
Et pourtant de l’atteindre à l’intérieur de vous mêmes?
Vous y pensez et vous y pensez.
Et encore, vous y pensez profondément.
Vous y pensez, mais pourtant vous n’arrivez pas le pénétrer.
Un être spirituel le pénétrera.
Non pas grâce au pouvoir de l’être spirituel,
Mais grâce au Jing et au Qi suprême.
Quand vos quatre membres sont alignés
Votre sang et Qi sont tranquilles;
Quand votre esprit est un et votre cœur concentré,
Et vos oreilles et yeux ne sont pas distraits;
Même ce qui est le plus éloigné sera accessible.

Zhang 20 “La réalisation du soi”
Penser et chercher génèrent de la connaissance.
La fainéantise et la facilité génèrent l’inquiétude.
La cruauté et l’arrogance génèrent le ressentiment.
L’inquiétude et le chagrin génèrent la maladie.
La maladie cause alors la mort.
Quand vous y pensez et n’arrivez pas à laisser tomber,
Intérieurement vous serez en détresse et extérieurement vous serez faibles.
Ne laissez pas les petites choses devenir de grands projets.
Sinon la vie vous abandonnera.
Mangez, mais n’excédez pas votre appétit,
Pensez mais ne sur-analysez pas.
Tempérez et mettez ces choses là en équilibre,
Et vous atteindrez la réalisation du soi.

Zhang 21 “Equilibre et alignement”
Pour ce qui est de toute vie humaine,
Le ciel produit son Jing [Essence],
La terre produit sa forme physique.
Ceux-ci se joignent afin de faire une personne.
Quand ils sont en harmonie, alors il y a la vie;
Quand ils ne sont pas en harmonie il n’y a pas de vie.
En examinant le Tao de l’harmonie,
Vous ne pouvez pas le percevoir par la vue,
Vous ne pouvez pas le convoquer par une rencontre chanceuse.
Quand l’équilibre et l’alignement remplissent votre poitrine,
Et la respiration est régie à l’intérieur du cœur,
Ceci résulte en une vie améliorée.
Quand l’affection et le ressentiment vous causent la perte de la stabilité,
Alors faites une résolution
De restreindre les cinq désirs,
D’ôter ces deux malheurs.
Ne soyez pas affectueusement attachés, ne nourrissez pas le ressentiment,
Laissez l’équilibre et l’alignement remplir votre poitrine.

Zhang 22 “Stabiliser votre nature”
Comme pour toute vie humaine,
Elle doit suivre le flot de l’équilibre et de l’alignement
Quand nous perdons ceux-ci,
Cela doit venir de l’affection, du ressentiment, de l’inquiétude et de l’anxiété.
A cette fin, pour faire cesser le ressentiment, rien ne vaut la poésie;
Pour abandonner l’inquiétude rien ne vaut vaut la musique;
Pour tempérer la musique rien ne vaut le rituel;
Pour conserver le rituel, rien ne vaut la révérence;
Pour conserver la révérence, rien ne vaut la tranquillité.
Quand vous demeurez calme intérieurement et révèrent extérieurement
Vous êtes capables de retourner à votre nature
Votre nature deviendra alors considérablement stable.

Zhang 23 “Le Tao de la Nourriture”
Pour ce qui est du Tao de la nourriture,
Manger trop nuit au corps
Et amène le malheur
Manger trop peu assèche les os
Et coagule le sang
Le point entre le manger trop et le manger trop peu :
C’est ce qui est appelé l’achèvement harmonieux.
C’est là où le Jing demeure
Et où la sagesse est générée.
Quand on perd l’équilibre entre l’appétit et ce qu’on mange,
Faites alors une résolution
Quand vous êtes remplis, éloignez vous de la gloutonnerie;
Quand vous avez faim, élargissez vos pensées au delà de la nourriture;
Quand vous êtes vieux, abandonnez l’anxiété.
Si vous ne vous éloignez pas de la gloutonnerie,
Le Qi ne circulera pas dans vos extrémités.
Si vous n’élargissez pas vos pensées quand vous savourez votre nourriture,
Quand vous mangerez vous ne vous arrêterez pas.
Si, quand vous êtes vieux, vous n’abandonnez pas l’anxiété,
Ceci causera l’épuisement de votre vivacité.

Zhang 24 “Recycler le Qi”
Agrandissez votre Coeur et libérez le,
Agrandissez votre Qi et augmentez le,
Votre corps calme et sans mouvement;
Vous êtes capables de vous agripper à l’unique
et d’abandonner les distractions inombrables.
Vous voyez le profit et n’êtes pas tentés,
Vous voyez le mal et n’avez pas peur;
Détaché et détendu, et pourtant compatissant,
Savourant sa solitude,
C’est ce qui est appelé recycler le Qi,
Vos pensées et actions sont comme les cieux.

Zhang 25 “Ne pas forcer”
En ce qui concerne toute vie humaine,
Elle prospère dans la sérénité.
L’inquiétude aboutit dans la perte de l’équilibre.
Quand on est inquiet ou triste, attaché par l’affection ou le resentiment,
Le Tao est alors sans demeure.
L’affection et le désir : calmez-les,
La folie et la confusion : corrigez-les.
Ne tirez pas, ne poussez pas,
La chance reviendra naturellement,
Le Tao viendra naturellement.
Par ce moyen vous pouvez compter dessus.
La tranquillité permet de l’atteindre,
L’impatience nous cause de le perdre.

Zhang 26 “Le Tao de la tempérance du Désir”
Le Qi éphémère à l’intérieur du Cœur :
Tantôt il vient, tantôt il part.
Si minuscule, il n’a pas d’intérieur;
Si grand, il n’a pas d’extérieur.
Quand on le perd
C’est à cause de notre impatience qui cause du tort.
Quand le Cœur maintient le calme,
Le Tao se stabilise naturellement.
Pour les gens qui ont atteint le Tao,
Il se répand dans leur structure jusqu’aux pointes de leurs cheveux.
Au centre de leur poitrine, rien n’est perdu.
Tempérez le désir avec le Tao
Et les choses innombrables ne vous troubleront pas.

Traduction du chinois à l’anglais : shazi daoren
Traduction de l’anglais au français : bibi

 

 

Piccolo

About Piccolo

Je suis la part déchue de Dieu et j'ai refusionné avec lui. Et avec Nail aussi.

Comments are closed